FAD, FOAD ou E-learning ?

FAD, FOAD ou E-learning ?

  • "Fini le tableau noir ! La direction vient d'équiper les salles de Tableaux Blancs Interactifs. Nous faisons tous du e-learning maintenant ! "
  • "Heu... pas vraiment c'est plutôt de la FOAD, je dirais !"
  • "En tous cas, ce n'est pas de la FAD !"
  • "FOAD, E-learning ou FAD, c'est pareil, non ?"

En effet, la confusion est courante entre les trois termes, FOAD (Formation Ouverte et A Distance), FAD (Formation A Distance) et E-learning.

Commençons par la notion qui est apparue en premier dans l'histoire de la formation et de l'enseignement ; à savoir la FAD. La FAD a commencé avec les cours par correspondance par voix postale dès 1840, l'année de l'apparition du timbre-poste qui a permis de garantir une fois pour toute, l'arrivée d'un courrier à son destinataire.

Les apprenants inscrits à une formation par correspondance recevaient tous les supports papiers, audio (Cassettes) et audio-visuels (K7 vidéo) nécessaires à leur formation. L'apprenant devait effectuer les tâches qui lui étaient consignées à domicile et les remettre par voix postale à son organisme de formation.

Grâce à l'avènement des Technologies de l'Information et de la Communication (TIC), dans le cadre d'une FAD, les échanges entre l'organisme, le(s) formateur(s) et l'apprenant sont quasi- instantanés, plus prolifiques et encore plus efficaces.

Il y a donc lieu de parler de FAD quand nous sommes face à une situation de formation structurée, suivant une certaine progression pédagogique et qui se déroule entièrement à distance, et ce, que l'on est recours ou NON aux TICs.

"J'avais bien raison de dire qu'être équipé d'un TBI en classe ce n'est pas de la FAD :)"

Quant à la notion de Formation Ouverte et A Distance, celle-ci voit le jour grâce au "O" d'Ouverte.
La notion d'ouverture de la formation vient satisfaire le besoin de personnaliser les formations ; il s'agit avec la FOAD d'adapter les cursus de formation aux différents besoins des apprenants (l'apprenant est choyé pour apprendre !). Il n'est plus question de proposer à l'apprenant des parcours standardisés mais plutôt d'adapter l'offre de formation aux spécificités de l'apprenant (son parcours scolaire, ses besoins, son expérience, ses contraintes, son degré d'autonomie, etc). Nous parlons donc de FOAD quand il s'agit d'une situation de formation structurée, qui suit une certaine progression pédagogique et qui répond aux besoins individuels (parcours personnalisés) ou collectifs (parcours individualisés) des apprenants.

La FOAD, bien que comprenant les initiales de FAD, celle-ci ne se limite pas à une situation de formation à distance mais peut également s'organiser en présentiel (salle de classe ou de formation).  A cet effet, il est bon de retenir les différents types de dispositifs de FOAD selon le degré de transposition de la formation à distance :

Cela nous amène à parler du E-learning. Prenons pour cela comme point de départ la définition "fournie par" l'Union Européenne : l’utilisation des nouvelles technologies multimédias de l’Internet pour améliorer la qualité de l’apprentissage en facilitant d’une part l’accès à des ressources et à des services et d’autre part les échanges et la collaboration à distance. Le E-learning implique donc l'utilisation de l'Internet dans l'apprentissage sans forcément induire de structuration pédagogique des parcours. Ainsi, s'il est difficile de concevoir aujourd'hui un dispositif FOAD sans e-learning, l'inverse n'est, en revanche, pas vrai ; même si une plateforme e-learning comporte des outils de gestion et de travail collaboratif ainsi que des contenus multimédia, elle ne pourrait être considérée comme une "Formation" que s'il y a une intervention humaine, en amont, pendant ou en aval, pour définir les parcours pédagogiques et effectuer un suivi des apprentissages.

Et vous, vous faites de la FAD, de la FOAD ou du e-learning ?

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire.