Le story-telling en e-learning : le pourquoi du comment

Le story-telling en e-learning : le pourquoi du comment

Histoire

Le story-telling est une méthode de communication qui consiste à raconter des histoires pour susciter l’attention et influencer le consommateur, voire formater et mobiliser les masses. Concept qui a montré son efficacité dans tous les domaines, de la grande consommation, à la politique, en passant par le leadership et l’économie.

Pourquoi raconter des histoires dans un contexte e-learning ?

Loin du contexte de manipulation de masse, la transposition de ce concept en     e-learning consiste à donner vie aux notions, à apprendre dans le contexte d'une histoire à laquelle les apprenants peuvent s’identifier. En donnant à ces derniers la possibilité d’acquérir des connaissances selon leurs propres schémas mentaux, l’information devient plus facile à absorber et surtout à appliquer grâce au contexte réaliste de l’histoire dans laquelle l’apprenant peut facilement se projeter.
De plus, une histoire bien conçue provoque une réaction émotionnelle, un désir de contribuer au dénouement et attise la curiosité par rapport à certains concepts.
Tout ceci mobilise l'intérêt et l'engagement des apprenants en participant à la formation de manière active pour finalement obtenir l’interaction souhaitée de la part de l’apprenant.

Notre cerveau est plus actif quand on raconte des histoires.
A l’instar des enfants, nous aimons tous entendre une bonne histoire, que ce soit un roman, un film ou une simple anecdote racontée par un ami. Mais pourquoi privilégions-nous une narration des faits à une présentation Power Point ?
En fait, et à la différence d’un récit classique pour lequel seulement les zones du cerveau responsables du traitement du langage s’activent, toute autre zone susceptible d’être sollicitée pour assimiler les événements de l'histoire sera également activée. Si par exemple un chef pâtissier nous décrit le goût d’un fondant au chocolat, notre cortex sensoriel s’active automatiquement, imaginant ainsi le goût du chocolat. Il en va de même pour les émotions, rire, tristesse, peur, compassion, etc.

crash

Conseils pour intégrer le story-telling dans un module e-learning

Assurez-vous de la pertinence de l'histoire et des personnages
Le choix de chaque personnage doit être pertinent pour les apprenants. Les dialogues doivent être réalistes et les caractères des personnages doivent paraître familiers pour les apprenants pour qu’ils puissent s’identifier à la situation.

bureau_changementcosmetics

N’oubliez pas d'inclure les principaux éléments de la narration
Chaque bonne histoire commence par une situation initiale, puis survient un élément perturbateur, des péripéties et enfin le dénouement. L’intrigue, qui se développera tout au long du récit, suscitera l’implication émotionnelle des apprenants.

Utilisez des images significatives pour illustrer les principaux points de l'intrigue.
Optez pour des images pertinentes quant aux compétences clés à acquérir par les apprenants. Par exemple, si votre histoire parle de deux collaborateurs qui essaient d’atteindre un but grâce au travail d’équipe, utilisez des images inspirantes et symboliques qui représentent l’intrigue plutôt que d’utiliser une photo illustrant deux personnages.

int_emonegociation2

Toujours incorporer le message principal dans l'intrigue
L'histoire entière devrait comprendre le message principal que vous essayez de livrer. L'intrigue elle-même devrait inclure le message principal, quitte à ce que vous soyez obligé de faire preuve de créativité sur la manière de les intégrer.

stressstress2

Utilisez une narration qui renforce l'histoire, sans distraire les apprenants
La participation du narrateur voix off est importante dans l’histoire, car il contribue de par son élocution et ses changements de tons, à la fois à un meilleur engagement de l’apprenant et à une meilleure compréhension de l’histoire. Mais comme toute chose, à consommer avec modération, une voix trop théâtrale pourrait être contre-productive et faire dévier l’objectif du module de l’apprentissage plaisant vers le divertissement pur.

Attention à la surcharge cognitive
Lorsque vous créez votre histoire, essayez de garder les choses aussi simples que possible pour éviter la surcharge cognitive. A l’opposé, l’histoire ne doit pas être trop courte et doit, de préférence, accompagner l’apprenant tout au long du module.

coach2coaching1

Rendez votre narration interactive
Plutôt que d'intégrer de longs paragraphes dans votre cours e-learning, pourquoi ne pas rendre votre histoire interactive ? Les apprenants pourront ainsi cliquer sur un écran pour accéder à la partie suivante de l'histoire, ou prendre des décisions qui impactent directement la situation finale. Cela peut les aider à comprendre les conséquences de leurs choix et à déterminer la meilleure approche pour résoudre le problème. Ceci aura un impact non négligeable sur l’implication de l’apprenant puisqu’il sera le protagoniste principal.

reunion

Ainsi, le story-telling peut s'avérer à la fois un moyen d'apprentissage très efficace et la clé de l'engagement des apprenants sur le long terme pour peu que celui-ci sente qu'on lui raconte sa propre histoire et qu'il peut donc en tirer des compétences applicables immédiatement dans son propre contexte.

Sources :
Images : captures d’écrans des formations de Proactech
Quel est l’impact du storytelling sur le cerveau de vos auditeurs ?
http://elearningindustry.com/7-tips-integrate-storytelling-next-elearning-course

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire.